Que signifie liquider une société ? Les différentes formes de liquidation

Que veut dire liquider une entreprise ?

La liquidation d’une entreprise est un terme qui apparait de façon récurrente dans les médias. Que signifie-t-il réellement et qu’englobe-t-il ?

Comparez et liquidez !

 

  Offre gratuite Offre payante Avis clients En savoir plus
Oui A partir de 149 € HT 9,5 / 10
Oui A partir de 249 € HT 9,7 / 10
Oui A partir de 149 € HT 9,4 / 10
Oui A partir de 149 € HT 9,1 / 10
Oui A partir de 149 € HT 9,3 / 10

Définition de la liquidation

De façon stricte, La liquidation d’une société peut se définir comme l’ensemble des opérations qui consistent à transformer l’ensemble des éléments actifs de celle-ci en liquidités qui vont être utilisées pour apurer entièrement le passif de celle-ci, c’est-à-dire rembourser les salariés, les créanciers chirographaires, les créanciers institutionnels (établissements de crédits, états,…) et les détenteurs de parts sociales qui sont également des créanciers de l’entreprise.

Caractéristiques de liquidation d’une société

Une liquidation d’entreprise est obligatoirement précédée de la dissolution de celle-ci. Ou si vous préférez, il ne peut avoir de liquidation d’une société que si elle a été préalablement dissoute. En outre, la liquidation est forcément initiée par une procédure collective.

Qui peut être sujet à une liquidation ?

Lorsque vous exercez une activité commerciale ou artisanale, ainsi qu’une activité indépendante, en tant que personne physique ou personne morale, vous pouvez être sujet à une procédure de liquidation.

Les différents types de liquidation de société

Il existe de façon typique deux types de liquidation pour les entreprises : la liquidation amiable (que l’on appelle également liquidation statutaire ou liquidation conventionnelle) et la liquidation judiciaire. Cette distinction provient fondamentalement de l’initiative de la dissolution.

En effet, tandis que pour le premier type, l’initiative est aux propriétaires de l’entreprise de façon exclusive, pour le deuxième type elle peut émanée de n’importe quelle partie prenante ayant un intérêt direct ou indirect avec l’entreprise.

Chaque type possède des caractéristiques propres et des particularités qui vous seront présentés dans les lignes suivantes, lorsque seront traitées les raisons qui peuvent entrainer une liquidation, qui peut en avoir l’initiative et quelle en est la procédure.

Complétez votre information avec nos autres articles

Les différentes procédures collectives, les impacts sur les dirigeants, salariés...
Procédures collectives : Les impacts sur l'entreprise, son dirigeant, ses associés
Liquidation SCI : les formalités
Liquidation d’une SCI : formalités
Mettre en sommeil une société : pourquoi, comment ?
Pourquoi et comment mettre en sommeil une société ?
La procédure de sauvegarde des entreprises : kesako ?
Mettre une société en procédure de sauvegarde : Comment faire ?

Liens utiles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.