Comment choisir une banque pour son association loi 1901 ?

Comme pour les microentreprises, les associations loi 1901 déclarées doivent également ouvrir un compte bancaire dédié à leur activité. Et ce, pour assurer leur fonctionnement et recevoir des financements externes (notamment les subventions). Deux possibilités s’offrent alors à une association : se tourner vers une banque traditionnelle ou bien une banque en ligne. Du coup, que choisir ? Éléments de réponse.

Choisir une banque traditionnelle pour son association : une valeur sure

Les institutions bancaires traditionnelles et mutualistes ont toujours autant la cote auprès des associations régies par la loi du 1er juillet 1901. Ce n’est pas étonnant puisqu’elles proposent des services avantageux dans le cadre de l’ouverture d’un compte dédié à l’activité d’une association. D’ailleurs, les grands noms du secteur bancaire français redoublent d’ingéniosité pour vous offrir des packs adaptés. La Banque Postale, Crédit Agricole, Société Générale, BNP, Crédit Mutuel…, choisissez la banque qui répondra le plus à vos besoins et vos attentes.

Établissement bancaire classique : la garantie d’un service personnalisé

Les établissements bancaires classiques mettent à la disposition des associations à but non lucratif des services sur mesure. Vous pouvez dès lors bénéficier d’outils spécifiques qui correspondent à vos exigences. Paiement, collecte de dons, subvention, encaissement des cotisations, règlement des salaires…, rien de tel pour simplifier au maximum ses différentes opérations financières ! Bien évidemment, elles promettent aussi des prestations de base liées au compte courant.

Des offres avantageuses

Les banques traditionnelles fournissent aux associations des solutions de financement pour leur fonctionnement, mais pas que. En effet, elles offrent également des fonds pour l’organisation et la réalisation de leurs activités. Ainsi, l’organisme associatif peut compter sur des ressources fiables pour financer ses besoins matériels (parc informatique, véhicules…) ou immobiliers. Sans oublier le financement du cycle d’exploitation comme une avance sur subvention ou une facilité de caisse pour gérer les décalages de trésorerie.

Ces établissements de crédit présentent aussi des prestations d’assurance. Couverture multirisque ou assurance sur compte bancaire, c’est selon vos nécessités. Par ailleurs, si vous êtes confronté à des excédents de trésorerie, les options de placement sont légion. À court, à moyen ou à long terme, il y en a pour toutes les exigences. Il en est ainsi du Livret A Associations, OPCVM et de l’Investissement socialement responsable (ISR). À cela s’ajoutent les placements boursiers tels que les comptes à terme, comptes sur livret et bons de caisse.

Tarif et qualité de la prestation

Il va sans dire que votre choix doit prendre en compte le tarif et la qualité de la prestation bancaire. De fait, chaque banque a ses propres offres. D’où l’intérêt de faire très attention à ces critères. Aussi, optez de préférence pour la formule adaptée à votre situation. De même, assurez-vous du professionnalisme de l’institution bancaire et de l’excellence du service qu’elle fournit. Pour ce faire, vous n’avez qu’à vous référer aux avis laissés par ses clients sur les forums.

Et si vous misiez sur une banque en ligne pour votre association ?

Les banques en ligne constituent également des alternatives intéressantes pour une association. Elles sont d’ailleurs de plus en plus nombreuses à offrir des services adaptés aux organismes associatifs. À l’instar de Qonto, Anytime, ING Direct, Manager.one par exemple.

Les banques digitales promettent effectivement de multiples avantages pratiques. Elles permettent ainsi d’utiliser des applications et des outils à la fois performants et innovants. Il n’y a pas mieux pour une gestion et une comptabilité plus aisées au quotidien. En plus, elles assurent une ouverture de compte entièrement en ligne en un rien de temps.

En outre, votre souscription au pack Associations d’une néobanque vous donne la possibilité de profiter de :

  • Un compte courant avec IBAN
  • Une ou plusieurs cartes MasterCard
  • Différentes cartes bancaires virtuelles suivant la formule de votre choix
  • D’opérations en devises à moindre cout

Bon à savoir

Pour l’ouverture et la gestion du compte de l’association, c’est le conseil d’administration ou le bureau qui désigne la personne responsable lors d’une réunion. Cette dernière peut du reste parfaitement bien aboutir à la nomination de plusieurs personnes. Dans ce cas, il faut présenter plusieurs signatures si les personnes mandatées agissent ensemble. Par contre, si elles agissent séparément, il suffit d’au moins une signature.

Complétez votre information avec nos autres articles

Comment fonctionne l'exonération d'impôt d'une association à but non lucratif ?
Comment fonctionne l'exonération d'impôt d'une association à but non lucratif ?
Création d'une association : Avantages et formalités simplifiées
Création d'une association : Avantages et formalités simplifiées
Les formalités pour créer une association 1901
Les formalités pour créer une association 1901
Domicilier une association : Les possibilités
Domicilier une association : Les possibilités

Liens utiles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.