Evoluer du régime auto-entrepreneur à EURL : Les démarches à accomplir

Passer de AE à EURL Comment Pourquoi

Le statut d’auto-entrepreneur est très intéressant pour une personne souhaitant démarrer un projet d’une manière rapide, efficace et seule. Le fait de devenir auto-entrepreneur permet à quiconque de cumuler cette fonction en plus de sa profession exercée. Autrement dit, il n’est pas imposé lors de la déclaration du statut d’auto-entrepreneur de quitter la ou les professions en cours. Cependant, ce statut n’est pas suffisant si l’auto-entrepreneur en question voit sa société s’affirmer à grande vitesse, ainsi que son profit augmenter, et veut donc poursuivre sa lancée davantage.

Comparez et créez !

  Offre gratuite Offre payante Avis clients En savoir plus
Oui A partir de 99 € HT 9,5 / 10
Oui A partir de 139 € HT 9,6 / 10
Oui A partir de 99 € HT 9,4 / 10
Oui A partir de 129 € HT 9,1 / 10
Oui A partir de 129 € HT 9,4 / 10

Les avantages à passer à l’EURL

En effet, il serait alors intéressant pour lui de passer d’un simple statut d’auto-entrepreneur à un statut d’associé. Pour ce faire, les EURL (Entreprises Unipersonnelles à Responsabilités Limitées) proposent des avantages très intéressants. Ces entreprises unipersonnelles proposent d’abord un statut plus concret et juridique, mais en proposant certaines garanties à la fois. L’initiative de créer une entreprise unipersonnelle émane principalement d’un associé seul, souhaitant créer son entreprise, mais ne pas mettre ses biens personnels en danger. Plusieurs avantages se retrouvent dans cette création.

Tout d’abord, concernant la fiscalité : les EURL n’engagent pas l’associé à payer un impôt sur la fiscalité. Celui-ci ne sera toujours taxé que sur l’impôt sur le revenu. Les EURL permettent donc la création d’une société avec relativement peu de capitaux. De plus, cet associé conservera un statut indépendant et non un statut de salarié. La personne pourra seule créer une société, sans avoir à s’associer ni à dépendre d’autrui. Il est en effet difficile de trouver la bonne personne avec qui s’associer, puisqu’une grande confiance est exigée envers celle-ci. Enfin, ses responsabilités seront limitées, c’est-à-dire que son patrimoine personnel ne sera pas engagé dans la création de son entreprise unipersonnelle. Ces entreprises limitent la responsabilité de l’associé au montant de ses apports.

Il est également important de préciser que la création d’une EURL facilite la transformation, par la suite, de la société créée en SARL (Société à Responsabilité limitée), ce dont l’entrepreneur doit logiquement avoir en tête lors de la création d’une entreprise. En effet, s’il s’agit d’un projet personnel avec un avenir prometteur, l’entrepreneur voudra forcément voir une suite grandiose dans l’aboutissement de son projet.

Les formalités à suivre

Le passage du statut d’auto-entrepreneur au statut d’EURL est alors très simple : il suffit tout d’abord de faire cesser les fonctions de micro-entrepreneur au sein du Centre de Formalités des Entreprises compétent, avant d’immatriculer sa nouvelle société. Il est important de définir et d’analyser les différents bénéfices, cités précédemment, que pourrait apporter un tel changement de statut.

Complétez votre information avec nos autres articles

Passer de AE à EIRL Pourquoi Comment
Se transformer en EIRL quand on est autoentrepreneur : Comment faire ?
Qui peut devenir autoentrepreneur ?
A qui s'adresse le statut micro-entrepreneur ?
Auto-entrepreneur : Pourquoi et quand changer de régime ?
Auto-entrepreneur : Pourquoi et quand changer de régime ?
Les statuts compatibles avec le statut autoentrepreneur
Les statuts compatibles avec le régime auto-entrepreneur : Salarié, fonctionnaire, ...

Liens utiles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.