Ouvrir un restaurant : les étapes

OUVRIR UN RESTAURANT : LES ÉTAPES

Liens utiles

Aucune compétence particulière n’est requise pour ouvrir un restaurant. Il n’est pas obligatoire d’être commerçant ou même de justifier d’une compétence technique en la matière. Vous devez juste être motivé.

Après avoir testé vos motivations et compétences afin de savoir si vous êtes fins prêts à vous lancer dans l’aventure, vous êtres désormais prêts à franchir le pas et vous vous demander comment pourriez-vous réaliser votre rêve.

Ouvrir un restaurant est une aventure très passionnante que l’on peut réaliser suivant 6 étapes qui sont les suivantes :

  • La détermination du type de restaurant que l’on veut créer
  • L’élaboration de votre projet de restaurant
  • Élaboration du plan d’affaires
  • Le choix du local et son aménagement
  • L’exécution des formalités administratives
  • Le démarrage des activités

Quel type de restaurant souhaitez-vous créer ?

Il s’agit ici de choisir le type de restaurant pour lequel vous allez opter. S’agira-t-il d’une restauration de nécessité, une restauration rapide, d’une restauration gastronomique ou allez-vous opter pour un genre hybride ?

En fonction du choix du type de restaurant, vous devrez déterminer si vous allez exercer sous une enseigne propre, par le biais d’une exploitation franchisée ou sous toute autre forme admise.

L’élaboration de votre projet de restaurant

Cette étape est de loin, celle qui est la plus passionnante, car elle traduira le fruit de votre imagination, sur tous les aspects qui caractériseront votre projet de restaurant. C’est ici que vous définirez les fonds baptismaux de votre restaurant ainsi que son originalité et ses critères distinctifs.

Il s’agira ici de :

  • Définir la thématique de votre restaurant, soit à partir d’un gout personnel ou d’une passion, soit à la suite d’une enquête de marché, soit par la reproduction d’un modèle existant (notamment si vous êtes en franchise). Si vous n’arrivez pas à choisir un thème, vous pourrez opter pour centrer le restaurant autour de la cuisine d’un chef.
  • Définir la clientèle. Pour cela deux approches sont possibles : tandis que la première consiste à cibler un type de clientèle puis à rechercher un emplacement adéquat et décliner en conséquence une offre adaptée, la seconde consiste à choisir un emplacement et bâtir un concept en fonction de la clientèle de proximité et de ses besoins.
  • Élaborer vos menus. Depuis les repas jusqu’aux boissons et accompagnements, en discernant les différentes catégories qui pourront satisfaire la clientèle que vous avez définie.
  • Concevoir un décor et créer une ambiance en adéquation avec celui-ci. Ici ; vous devez toujours rechercher l’originalité et le confort pour vos clients dans les moindres détails en tenant compte de votre thème et de votre cible de clientèle.
  • Définir les prix. Pour cette activité, vous devez prendre en compte les tendances du métier et les rations de la profession ainsi que les principes de fixation qui prévalent dans le secteur.
  • Choisir la forme juridique, sous laquelle vous allez exercer : SARL, SA, etc.

Élaborer le plan d’affaires

Le plan d’affaires vous servira à formaliser l’analyse conceptuelle que vous avez précédemment réalisée et à la décliner en estimations chiffrées en distinguant plusieurs scénarios différents et hypothèses économiques.

Ce document vous permettra de recadrer certaines aberrations éventuelles de vos précédentes analyses en tenant de vos réalités financières et des contraintes réelles du terrain, sur les aspects juridiques, techniques et règlementaires.

Vos prévisions chiffrées doivent tenir compte des rations généralement admises dans la restauration qui sont au nombre de huit principaux.

Il s’agira d’effectuer :

  • Une présentation narrative de votre projet
  • Les résultats de votre analyse conceptuelle
  • Les résultats chiffrés de vos études estimatives (budget, bilan et comptes de résultat prévisionnels, plan de financement).
  • La restauration dégageant une rentabilité nette assez faible, une gestion rigoureuse s’impose. Le plan d’affaires est un également un outil de suivi et un tableau de bord.

Choisir et aménager le local

Durant cette étape, il faudra choisir l’emplacement physique de votre restaurant en tenant compte toujours du thème et de la population cible, mais aussi en fonction de la superficie dont vous aurez besoin pour mettre en activité votre projet élaboré.

C’est durant cette étape également que vous allez choisir si vous devez acheter un fonds de commerce ou en créer un. Si vous êtes en franchise par exemple, gardez à l’esprit que vous pourrez être soumis à des contraintes auxquelles vous ne pourrez déroger.

Une fois que vous avez trouvé votre local, vous devez passer à la signature du bail ou des documents d’acquisition, afin de procéder aux aménagements et à l’équipement de votre espace d’activité.

Effectuer les démarches administratives

Maintenant que vous avez tout réalisé, vous devez accomplir les formalités administratives de création auprès des organismes compétents sur les aspects juridiques, fiscaux, sociaux, sanitaires et règlementaires.

Les principaux organismes que vous allez rencontrer ici sont :

  • Le centre de formalité des entreprises,
  • L’institut national de la propriété intellectuelle si vous disposez d’une marque ;
  • Les services de douane pour la licence en boisson ;
  • Les services d’hygiène publique ;
  • La SACEM si vous allez utiliser des œuvres d’auteurs ;
  • La préfecture de police.

Lancer les activités

C’est l’ultime étape qui comprend :

  • Le recrutement du personnel ;
  • Le choix des fournisseurs ;
  • Les activités promotionnelles et La préparation de la journée de lancement effectif

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *