Les avantages du statut micro-entrepreneur

Les avantages de l'auto-entrepreneur

Afin d’exercer une activité dans le cadre d’une entreprise individuelle, de nombreux créateurs optent de plus en plus pour le statut micro-entrepreneur. Plus qu’un statut, ce régime offre de nombreux avantages, aussi bien pour l’activité que pour l’entrepreneur. Quelques-uns vous sont présentés ci-après.

Comparez et créez !

  Offre gratuite Offre payante Avis clients En savoir plus
Oui A partir de 99 € HT 9,5 / 10
Oui A partir de 139 € HT 9,6 / 10
Oui A partir de 99 € HT 9,4 / 10
Oui A partir de 129 € HT 9,1 / 10
Oui A partir de 129 € HT 9,4 / 10

Les avantages relatifs à l’exploitation de l’activité

Ceux-ci se perçoivent aussi bien au niveau administratif que fiscal et social, mais aussi sur le plan commercial.

Sur le plan administratif, les formalités d’inscription et de cessation d’activité, se réalisent sur Internet en quelques clics. En outre, les obligations comptables sont très simplifiées, à tel point que l’entrepreneur peut ne pas recourir à un comptable.

D’un point de vue fiscal et social, ce statut permet de bénéficier d’une protection sociale complète en plus de certaines exonérations et d’allègements fiscaux ou sociaux. En effet, l’entreprise est exonérée de la cotisation foncière des entreprises (CFE), les trois premières années de son existence. Elle ne paie aucune charge sociale ou fiscale, si le chiffre d’affaire annuel est nul.

Sur le plan commercial, l’entreprise a un avantage concurrentiel du fait de ne pas facturer la TVA à ses clients (dans la limite d’un seuil), particulièrement ceux qui n’y sont pas assujettis. Aussi, c’est un statut approprié pour tester une activité avec un marché de niche.

Les avantages pour l’entrepreneur

Le statut de micro-entrepreneur est particulièrement adapté pour débuter une activité, alors que l’on ne dispose pas de fonds suffisants. En effet, en plus des faibles dépenses de création, il n’est pas obligatoire d’avoir un capital minimum d’ouverture. A cela s’ajoute, l’économie de certaines charges courantes à cause des obligations allégées.

D’autre part, ce statut peut être cumulé avec d’autres statuts, notamment celui de salarié (à condition que l’activité ne fasse pas concurrence à l’employeur), fonctionnaire (avec accord de la hiérarchie), étudiant, demandeur d’emploi et retraité. Cela permet à l’entrepreneur de conserver ses sources de revenus, même si son entreprise venait à ne pas atteindre les objectifs escomptés.

Enfin, n’importe quel type activités (commerciales, artisanales ou libérales), à l’exception de celles qui sont réglementées, peut être exercé sous le statut auto-entrepreneur.

Complétez votre information avec nos autres articles

Passer de AE à SASU Pourquoi Comment
Evoluer du statut auto-entrepreneur à une SASU : Les démarches à accomplir
Passer de AE à EURL Comment Pourquoi
Evoluer du régime auto-entrepreneur à EURL : Les démarches à accomplir
Les statuts compatibles avec le statut autoentrepreneur
Les statuts compatibles avec le régime auto-entrepreneur : Salarié, fonctionnaire, ...
auto-entrepreneur comment fonctionne la validité des trimestres
Comment fonctionne la validité des trimestres pour les microentrepreneurs ?

Liens utiles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.