1

Préparez votre projet : Forme juridique, étude de marché, business plan

La préparation de votre projet d’entreprise est importante et certaines étapes doivent être validées avant de démarrer officiellement votre activité. On parle notamment de réaliser une étude de marché, de s’assurer de la rentabilité future de votre entreprise par la construction d’un business plan, mais aussi du choix de la forme juridique adéquate, …

2

Rédigez les statuts de votre entreprise

Maintenant que vous êtes prêt à vous lancer, vous devez rédiger les statuts permettant d’officialiser la naissance de votre projet. Vous pouvez choisir de réaliser les démarches par vous même, d’être accompagné par un expert-comptable, un avocat ou encore par une plateforme en ligne.

3

Déposez votre capital à la banque

Dans le cadre de la création de votre entreprise, vous devez ouvrir un compte professionnel dans une banque afin d’y déposer le montant de votre capital social sur un compte bloqué afin d’obtenir une attestation de dépot des fonds émise par votre banque. C’est notamment grâce à ce certificat que vous obtiendrez le fameux K-BIS. Avec ou sans financement professionnel, banque en ligne ou traditionnelle, c’est à vous de choisir

4

Domiciliez votre entreprise

Vous devez choisir le siège social de l’entreprise, autrement dit l’adresse à laquelle vous exercerez votre activité professionnelle. La domiciliation du siège l’entreprise peut avoir lieu chez le dirigeant (gérant ou président), dans une société de domiciliation, ou encore dans un local commercial ou des bureaux loués ou achetés.

5

Publiez votre annonce légale en ligne

Pour toute création ou modification statutaire, une annonce légale doit être publié dans un journal habilité. Vous pouvez publier votre annonce légale en 2 clics grâce à nos formulaires en ligne. Votre annonce est automatiquement mise en forme sans intervention de votre part. Vous obtiendrez une attestation de publication entre 2 et 24 heures ouvrées afin de compléter votre dossier de création d’entreprise.

6

Accomplissez vos démarches pas à pas

Il vous reste une formalité à accomplir afin d’obtenir votre KBIS ! Vous devez déposer votre dossier au Greffe du tribunal de commerce au Centre de formalité des entreprises.

Vous pouvez désormais commencer à développer votre activité. Pour ce faire, vous aurez certainement besoin de vous assurer, de trouver un financement, de réaliser la comptabilité, …

Nos conseils pour réussir votre création d’entreprise

En 2017, près de 591 000 entreprises ont été créées soit 7 % de plus qu’en 2016. On doit bien sûr ce nombre élevé au statut micro-entrepreneur qui a dopé le secteur depuis plusieurs années, avec près de la moitié des créations d’entreprises. Leur nombre a progressé de 9 % entre 2016 et 2017.

Les sociétés, quant à elles, progressent de plus de 5 % avec près de 190 000 société créées en 2017, avec un engouement certain vers la SAS / SASU, au détriment des SARL / EURL.

Comme ces milliers de personnes, la création d’entreprise vous chatouille mais vous ne savez pas par où commencer ?

Statutentreprise.com est présent pour vous guider tout au long ce processus. Step by Step ou étape par étape …

De l’idée de création au projet définitif, vous allez devoir passer par plusieurs étapes indispensables pour ne pas risquer l’échec. Pour rappel le taux de survie à 5 ans n’excèderait pas 50 % des entreprises d’après les statistiques.

Le but n’est pas de vous démoraliser mais de vous encourager à bien préparer votre projet afin de vous assurer de sa survie et donc de votre avenir.

Voici nos conseils de bon sens :

  • Ne négligez pas l’étude de marché et le business plan, comme le font trop d’entrepreneurs. ils vous permettent de vous assurer de la viabilité de votre projet. Et ne soyez pas trop optimistes sur les chiffres !
  • Réfléchissez au financement de votre projet à court, moyen et long terme. Allez vous faire appel à des financements bancaires, à des business angels ? Votre projet est-il éligible aux aides publiques ?
  • Prenez le temps de choisir votre structure juridique afin de protéger votre patrimoine et donc votre famille ou encore d’optimiser la fiscalité de votre entreprise ou le statut social du dirigeant.
  • Vous pouvez domicilier votre entreprise chez vous, dans une société de domiciliation, dans un espace de co-working, … Chaque solution ayant des avantages et des inconvénients, prenez du temps pour bien choisir.
  • La plupart du temps, vous devrez ouvrir un compte bancaire professionnel, alors n’hésitez pas à comparer les différents acteurs du marché : banque traditionnelle ou banque en ligne, à vous de choisir !
  • Réalisez les formalités juridiques dans le bon ordre, sous peine de perdre du temps au Greffe du Tribunal de Commerce alors que vous avez bien d’autres choses à faire !
  • Pourquoi ne pas étudier la franchise si vous n’avez pas d’idée mais que vous avez l’âme d’entrepreneur
  • Sachez vous entourer de bon professionnels : Expert comptable, banquier, avocat, courtier en financement,… même si leurs conseils ont un coût, il vous éviteront certain écueils !
  • Enfin il vous faudra assurer votre entreprise contre certains risques liés à votre activité.