• 01 82 83 44 91 (prix d'un appel local)
  • contact@statutentreprise.com

Est-il préférable de créer son entreprise ou d’en reprendre une ?

inscrivez-vous

Que ce soit pour une création ou une reprise, un projet d’entreprise mérite la plus grande rélfexion. L’entrepreneuriat est en effet une démarche qui ne s’improvise pas. D’ailleurs, il n’est pas facile pour les porteurs de projet de choisir entre créer une entreprise ou d’en reprendre une. Ce choix crucial s’impose aussi bien aux serial-entrepreneurs. Alors, création ou reprise d’entreprises ?

Ce qu’il faut savoir sur la création d’entreprises

 

De plus en plus d’entrepreneurs optent actuellement pour la création. Avoir un projet sérieux est en tout cas primordial pour tout créateur d’entreprise, mais pas que ! En effet, cela requiert également un bon accompagnement (CCI, expert comptable, chambre de métiers…) et un financement stable.

 

Les étapes à suivre pour créer son entreprise

Avant de s’attaquer aux différentes formalités administratives liées à la création d’une entreprise, il faut d’abord passer par plusieurs étapes essentielles.

Le créateur doit alors faire le point sur sa situation en prenant en compte :

  • Sa situation professionnelle (salarié, chômeur, demandeur d’emploi…)
  • Sa situation familiale (en couple, marié, pacsé, avec ou sans enfants…)

Ensuite, sa réflexion se focalisera sur le projet proprement dit :

  • Élaborer le projet (étude de marché et de la concurrence, analyse SWOT, stratégie commerciale…)
  • Établir le modèle économique
  • Analyser les besoins et les ressources

Pour terminer, il est important de consigner le tout dans un business plan qui formalisera le projet. C’est en plus un outil efficace pour la recherche de financement et de partenaires potentiels.

 

Pourquoi miser sur la création d’entreprises ?

Créer une entreprise présente évidemment de nombreux avantages.

Pour un entrepreneur qui souhaite devenir dirigeant sans effectuer d’énormes investissements au départ, la création d’entreprises est l’idéal. De plus, pour un demandeur d’emploi, il est beaucoup plus facile de mettre sur pied sa propre activité professionnelle. Son projet sera ainsi parfaitement bien approprié à ses idées et ses compétences.

La création permettra en outre à l’entrepreneur de se former petit à petit à sa fonction de gérant. C’est surtout valable s’il s’agit d’une entreprise tournée vers l’innovation ou un secteur d’activité où il n’a guère d’expérience. Il aura effectivement le temps de maitriser davantage les engrenages de son entreprise.

En outre, un créateur d’entreprise pourra compter sur une multitude d’aides pour le financement de son projet :

  • Les aides de Pôle emploi (ARE, ACCRE et ARCE)
  • Les crédits d’impôt pour les projets innovants
  • Les financements régionaux et locaux (demande de subvention, prêt d’honneur, garanties BPI…)
  • Les aides privées (emprunt, appel à investisseurs, crowdfunding…)

 

Qu’en est-il de la reprise d’entreprise ?

 

Un projet de reprise d’entreprise ne se décide pas au hasard, il doit être murement réfléchi. D’ailleurs, faire évoluer une société existante n’est pas toujours évident. Mais, il est capital que le repreneur et le cédant entretiennent de bonnes relations pour que la cession s’opère le plus sereinement possible. De fait, une reprise bien anticipée et négociée peut être plus rentable rapidement.

 

Quelles sont les étapes à franchir pour une reprise d’entreprise ?

Pour assurer avec succès son projet de reprise, l’entrepreneur doit passer par ces différentes étapes :

  • Définir le type d’entreprise à reprendre (secteur d’activité, lieu d’implantation, taille de l’entreprise) en tenant compte des compétences et du budget du repreneur
  • Se décider entre le rachat des parts d’une société ou un fonds de commerce
  • Choisir le statut juridique
  • Étudier l’emplacement : est-il favorable au développement du projet ? Un déménagement est-il envisageable ? Quid des concurrents ?
  • Évaluer l’entreprise : qualité des locaux, personnel, analyse des résultats financiers de l’entreprise
  • Réaliser le financement et les documents juridiques
  • Concrétiser la reprise : signature de l’acte de vente

Comme pour la création, la reprise d’entreprise demande aussi l’élaboration d’un business plan.

 

De bonnes raisons de devenir repreneur d’entreprise

Reprendre une entreprise est une démarche avantageuse pour l’entrepreneur. Et pour cause, il bénéficie d’une structure opérationnelle déjà existante :

  • Infrastructures
  • Salariés
  • Un réseau de partenaires (investisseurs, clients, fournisseurs, prestataires)

Par ailleurs, comme la convention de cession le stipule, le cédant s’engage à aider le repreneur à prendre en main l’entreprise. Cet accompagnement permettra au nouveau gérant de se familiariser avec l’environnement de travail et de se former à sa nouvelle mission.

Du reste, il est plus facile pour un repreneur de trouver un financement externe. Banques, business angels…, les partenaires financiers sont plus enclins à accorder de l’aide à des entreprises qui ont déjà fait leur preuve.

Bref, entre création et reprise d’entreprise, tout dépend des besoins et des attentes de l’entrepreneur. Mais, ses ressources financières entrent également en jeu pour le choix de son projet.

 

Laissez une réponse

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>